futur centre culturel et cultuel des musulmans de Bagneux (92)

Ramadan : mois du Coran

Le mois de Ramadan est l’occasion de multiplier les bonnes actions pour se rapprocher d’Allah. On relève l’importance du Coran et du retour vers le livre d’Allah durant ce mois béni. 

Y’a-t-il meilleur et plus authentique que les paroles d’Allah, exalté soit-il, et les hadiths de la Souna du prophète Mohamed Paix et Bénédiction Sur Lui pour :

Récitation du Coran

Ces récitations sont celles de 3 de nos étudiants en classe de Coran :

Commençons cette énumération enrichissante par la parole d’Allah, exalté soit-il.

« Le mois de Ramadan durant lequel le Coran a été descendu comme guide pour les gens et preuves claires de la bonne direction et du discernement. » S2 – V185

« [Voici] un Livre béni que Nous avons fait descendre vers toi, afin qu’ils méditent sur ses versets et que les doués d’intelligence réfléchissent ! » S38 – V29

« Dieu a fait descendre le discours le plus beau : un Livre en parfaite concordance avec lui-même et aux vérités répétées. Ceux qui craignent leur Seigneur en ont la chair de poule (ils frissonnent de peur) puis leur peau et leur cœur redeviennent doux à la lecture du rappel de Dieu (le Coran). Telle est la bonne direction de Dieu avec laquelle Il guide qui Il veut. Et celui que Dieu égare nul ne peut le guider. » S39 – V23

« Nous l’avons certes fait descendre durant une nuit bénie. » S44 – V3

« Ne méditent-ils pas sur le Coran ? Ou y a-t-il des cadenas sur leurs cœurs ? » S47 – V24

« Nous l’avons certes fait descendre durant la nuit du destin. » S97 – V1

Poursuivons avec ce hadith du Prophète Mohamed (PBSL) :

D’après ‘Abdallah Ibn ‘Amr (RA), le Prophète (PBSL) a dit :

« Le jeûne et le Coran intercèdent pour le serviteur. Le jeûne dit : Seigneur ! Je l’ai certes privé de nourriture et de boisson durant la journée ainsi fais-moi intercéder pour lui.

Le Coran dit : Seigneur ! Je l’ai privé de sommeil durant la nuit ainsi fais-moi intercéder pour lui. Alors ils intercéderont. » Rapporté par Ahmed et Anassai.

Enfin, voyons quelle était la relation des pieux prédécesseurs avec le Coran :

Les prédécesseurs, qu’Allah leur fasse miséricorde, accordaient un intérêt particulier au Coran pendant ce mois béni. Ils consacraient une grande partie de leur temps à la lecture du Coran et ils allaient même jusqu’à abandonner l’enseignement et certains actes de dévotion.