futur centre culturel et cultuel des musulmans de Bagneux (92)

Ramadan : mois de la générosité

Y’a-t-il meilleur et plus authentique que les paroles d’Allah, exalté soit-il, et les hadiths de la Souna du prophète Mohamed Paix et Bénédiction Sur Lui pour :

  • Nous motiver à être généreux
  • Nous éloigner de l’avarice
  • Nous exhorter à faire des dons et des aumônes sur la voie d’Allah

Ce qu’il y’a de plus étonnant dans les textes qui vont suivre, c’est le fait qu’il n’y a pas de place à l’interprétation. Le sens est littéral et clair. On trouvera également quelques métaphores très simples pour nous motiver d’avantage et nous montrer la récompense et l’immensité d’Allah.

Commençons cette énumération enrichissante par la parole d’Allah, exalté soit-il.

« L’image de ceux qui dépensent leurs biens en vue de la satisfaction d’Allah et sous l’effet de leurs intimes convictions est celle d’un jardin sur un monticule, une averse est tombée sur lui et il donna sa récolte en double. S’il ne lui tombe pas d’averse, c’est une rosée. Allah est parfaitement informé de ce que vous faites. » S2 – V265

« Tout ce que vous dépensez comme bien c’est pour vous-mêmes, vous ne dépensez qu’en vue de la Face d’Allah. » S2 – V272

« Qui dépensent dans l’aisance et dans l’adversité, qui dominent leur rage et pardonnent à autrui – car Dieu aime les bienfaisants » S3- V133

« Allah ne lèse pas du poids d’un grain de poussière et quand c’est une bonne action, Il l’a multiplié et Il donne de Sa part un salaire énorme. » S4 – V40

« Tout ce que vous dépensez (au service d’Allah), Il vous le restitue et c’est Lui le meilleur des donateurs. » S34 – V39

« Vous voilà, vous autres, invités à dépenser sur le chemin d’Allah, il en est parmi vous qui se montrent avares. Or, celui qui se montre avare ne le fait qu’à son seul préjudice. C’est Allah qui est le Riche qui se passe de tous et c’est vous qui êtes pauvres et dans le besoin. Si vous faites volte-face, Il vous remplacera par un peuple autre que vous et ils ne seront point comme vous. » S47- V38

Poursuivons avec ces quelques hadiths du Prophète Mohamed (PBSL) :

Selon Abou Hourayrah, le Messager d’Allah (PBSL) dit :

« L’avare et le généreux sont comparables à deux hommes portant chacun une cotte de maille lui couvrant la poitrine jusqu’à la clavicule. Chaque fois que le généreux fait un don, son armure s’allonge et finit par lui couvrir le corps – jusqu’aux orteils – sans rien laisser de sa peau à l’air. Quant à l’avare, chaque fois qu’il souhaite dépenser de ses biens, les mailles de son armure se bloquent et il tente, en vain, de les élargir. » Al Boukhari et Mouslim.

D’après Anas Ibn Malek, le Prophète a dit :

« Laquelle des charités est meilleure ? La meilleure des charités, dit-il, est celle accomplie pendant le Ramadan. At-tirmidi, Al Bayhaqui, Al Mundiri et Ibn Hajar

D’après Salmane, le Prophète a dit :

« Ô hommes ! Un mois honoré vous ombrage, un mois durant lequel se trouve une nuit plus précieuse que mille mois ; un mois pendant lequel Allah a prescrit le jeûne obligatoire de jour et la veillée volontaire. Celui qui fait quelque bien dans ce mois aura la même récompense que celui qui accomplit un devoir obligatoire en dehors de ce mois ; et celui qui s’acquitte d’un devoir obligatoire pendant ce mois est comparable à celui qui accomplit 70 fois le même devoir obligatoire durant un tout autre mois ! Outre l’absolution de ses péchés, celui qui donne à manger à un jeûneur se verra libéré des chaînes de l’Enfer et son action lui vaudra la même récompense que celle de ce jeûneur sans rien diminuer la valeur de ce dernier. » On lui dit : « Messager d’Allah ! ce n’est pas tout le monde qui trouve de quoi donner à manger à un jeûneur ! » Il répondit : « Allah donne cette récompense à quiconque qui donne à manger une datte, ou donne à boire de l’eau ou du lait. La première décade de ce mois est une miséricorde, la décade suivante est une absolution des péchés et à la dernière décade, Allah sauve de l’Enfer un nombre de croyants. » Imam Ibn Khouzayma

Selon Ibn Abbas :

« Le Prophète était l’homme le plus généreux. Il l’était encore plus au mois de Ramadan quand il rencontrait l’ange Jibril. Ce dernier le rencontrait chaque nuit le long du Ramadan et ils étudiaient ensemble le Coran. Lorsque l’ange Jibril, puisse Allah le saluer, rencontrait le Messager d’Allah, ce dernier était plus généreux à dispenser le bien que le vent qui ramène la pluie. » Imam Boukhari

Selon Abou Hourayrah, le Messager d’Allah (PBSL) dit :

« Il n’y a point de jour où les gens ouvrent les yeux le matin, sans que deux anges ne descendent des cieux. L’un d’eux invoque Allah en disant : Seigneur, restitue à l’homme charitable ce qu’il aura dépensé, et l’autre de dire : Seigneur, dissipe la fortune de l’avare ». Al Boukhari

Selon Okba ibn Amer, le Prophète a dit :

« Chaque fils d’Adam sera sous l’ombre de son aumône jusqu’à ce que Allah finisse de juger les gens. » Ibn Khuzayama

Complétons ces textes avec la parole d’un pieux prédécesseur :

Ibn Al Qayyim dit : « Le modèle du Prophète, paix et salut sur lui, incarne la bienfaisance et la charité. C’est pour cela que le Prophète était l’homme le plus heureux, celui dont le cœur était le plus joyeux et l’âme la plus soulagée. »

  • Le généreux est l’être le plus soulagé, il a une âme apaisée et un cœur heureux.
  • L’avare est celui qui a la poitrine serrée, la vie agacée, le plus soucieux et chagriné.
  • Donner afin qu’Allah bénisse et multiplie vos dons à l’occasion de ce mois béni.
  • S’empresser à dépenser comme s’il s’agissait de nos derniers instants à vivre.
  • Le mérite de donner sur le chemin d’Allah pendant le mois béni de Ramadan.
  • Nous inciter et inciter les autres à profiter de cette grande occasion.
  • L’être charitable, sera abrité le Jour du Jugement.
  • Atteindre le plus haut degré de l’excellence.
  • Établir un commerce rentable avec Allah.